produits erable caseal acericulture biologique environnement

Sirop d’érable bio vs conventionnel

Bonjour chère communauté du Silo!

Êtes-vous de ceux et celles qui comparent les prix des cannes de sirop d’érable à l’épicerie et se demandent : pourquoi je paierais plus cher pour du sirop d’érable biologique plutôt que du conventionnel? Est-il de meilleure qualité? Est-ce que son goût est meilleur? Eh bien, vos questionnements s’arrêtent ici! Dans cet article, je vous parlerai des caractéristiques de l’acériculture biologique qui la différencient de l’acériculture conventionnelle afin de vous aider à faire des choix plus éclairés. De plus, je vous présenterai brièvement notre merveilleux fournisseur de produits de l’érable, soit L’Érablière Caséal.

Du sirop biologique, ça veut dire quoi au juste?

Au Québec, environ 20% du sirop d’érable produit annuellement est certifié biologique. Mais qu’est-ce que la certification biologique implique-t-elle au juste? Vous vous en doutez probablement, l’acériculture biologique, pareillement à l’agriculture biologique en général, a comme objectif de mieux respecter l’environnement et les vivants qui y habitent. Plus concrètement, les normes biologiques visent :

  • l’aménagement de l’érablière, qui doit être axé sur la préservation de son écosystème;
  • la diversité végétale, qui est favorisée en s’assurant que les espèces compagnes de l’Érable à sucre représentent au moins 15% des bois de l’érablière et que les coupes de toute végétation sont réduites au strict minimum et bien réparties sur l’ensemble de l’érablière;
  • la fertilisation, qui doit être assurée uniquement par la cendre de bois, la chaux agricole et les engrais naturels sans additif de synthèse;
  • le contrôle des ravageurs, qui doit être effectué par des pièges mécaniques ou des répulsifs naturels (par exemple, la pâte de cayenne ou de moutarde);
  • l’entaillage, qui doit être fait de façon à réduire les risques pour la longévité des arbres, ce qui interdit, entre autres, le double entaillage (entailler un arbre une 2e fois durant une même saison);
  • la collecte et la transformation de l’eau d’érable, qui doivent être faites suivant des directives strictes et en aillant recours à des technologies et méthodes précises. Par exemple, l’osmose inversée est permise, mais doit suivre un certain protocole. Petite paranthèse: saviez-vous que l’osmose inversée est une technique qui permet d’augmenter la concentration en sucre dans l’eau d’érable, celle-ci pouvant passer de 2% à environ 15%? Elle permet ainsi de réduire la quantité d’eau à évaporer et l’impact environnemental de l’opération de bouillage.

Les normes biologiques que je viens de vous énumérer sont respectées à toutes les étapes de fabrication du sirop d’érable, allant même jusqu’à l’entreposage du produit fini et sa transformation en produits dérivés. Les acériculteurs doivent tenir un cahier de charges et reçoivent une visite d’un représentant de leur programme de certification biologique à chaque année, ceci afin de s’assurer qu’ils respectent bien les exigences de l’acériculture biologique. En tant que consommateur, vous pouvez donc être rassuré que le produit certifié biologique que vous achetez est passé par un processus rigoureux! Au Québec, il faut rechercher un de ses six organismes de certification accrédités par le Conseil du CARTV, les trois du haut étant les plus couramment vus sur nos produits biologiques :

Les Érablières Caséal, de succulents produits!

Au Silo, nous avons la chance de vous offrir les délicieux produits de l’érable biologiques de l’Érablière Caséal, une érablière bien de chez nous fondée en 1997 à Milan, dans la région du Lac Mégantic. Si vous ne me croyez pas sur parole, vous allez être convaincu de son prestige en apprenant que leur sirop d’érable au goût unique de vanille et de noisette leur a valu un classement dans le top 5 des meilleurs sirops du Québec en 2014 ainsi qu’une médaille d’argent en 2015! Fins palais, vous serez réjouis! L’Érablière Caséal évite les mélanges de sirop, ce qui permet de distinguer les différentes saveurs propres à chaque moment de la production du sirop d’érable (puisque, comme vous le savez suite à la lecture de mon dernier article, la saveur du sirop varie au courant de la saison des sucres).  De plus, l’Érablière Caséal se soucie de créer des produits respectueux de l’environnement et intègre même des produits régionaux à leurs produits transformés. Une entreprise locale à découvrir!

Le sirop d’érable bio, ça vaut la peine?

Tout cela est bien beau, mais nous n’avons toujours pas répondu à la question initiale : devons-nous choisir du sirop bio ou non? Pour ce qui est du goût, les sirops conventionnels et biologiques seront comparables, puisque celui-ci varie plutôt en fonction de l’emplacement de l’érablière dans la province, de l’espèce d’érable entaillé, du moment de la récolte et du temps de cuisson de l’eau d’érable. Pour ce qui est de la qualité, les deux sirops devraient également être similaires car le sirop d’érable, qu’il soit biologique ou non, est soumis à des tests de qualité stricts…à condition, bien sûr, d’être produit au Québec! Au final, la grosse différence, c’est le mode de production. En achetant bio, vous supporter des gens soucieux de la santé de notre environnement qui effectuent une production en harmonie avec la nature, aidant ainsi à préserver nos précieux Érables à sucre. Évidemment, le choix de débourser un peu plus pour la canne de sirop d’érable bio vous revient, mais j’espère que cet article vous aura aidé à faire un choix plus éclairé. De plus, que vous choisissiez bio ou non, le plus important est d’encourager les acériculteurs de chez nous! Je vous rappelle que l’Estrie est la 3e région administrative avec la plus grande production alors, ce n’est pas le sirop d’érable local qui manque! 🙂

Vous avez entendu que le sirop d’érable peut avoir mille et une vertus pour votre santé et ne savez plus quoi croire? Vous n’êtes pas les seuls! Lisez le prochain article dans lequel je vous présenterai l’information nutritionnelle scientifique à jour sur notre liquide sucré adoré afin de vous aider à vous faire une idée informée sur le sujet.

On se dit à la semaine prochaine. Passez un beau lundi de Pâques!

Marie-Christine, nutritionniste du Silo épicerie bio-vrac

Marie-Christine Parent

Marie-Christine Parent

2 Comments

    1. Bonjour! Merci pour la question!
      De façon générale, on ne parle pas de sucre ajouté dans le cas du sirop d’érable pur à 100%, mais plutôt de sucre naturellement présent dans cet aliment. Par contre, si le sirop n’est pas pur à 100%, il se peut que d’autres ingrédients soient ajoutés. C’est pourquoi il faut faire attention à la mention « produits de l’érable »; cette mention n’est pas une garantie que nous sommes en présence de produits purs à 100% et ces aliments peuvent même contenir aussi peu que 5% de sirop d’érable pur à 100%.
      De plus, il est normal de retrouver autant de grammes de sucre dans le tableau de la valeur nutritive du sirop d’érable puisque c’est, après tout, un sucre!
      J’espère avoir répondu à votre question. Bonne journée!

Laisser une réponse

Votre courriel ne sera pas publiéé