sirop erable gout qualite biologique categorie differences saison nature

Goût et qualité du sirop d’érable

Bonjour chère communauté du Silo!

Vous êtes-vous déjà demandé la différence entre le sirop d’érable clair, medium et foncé? Sont-ils de la même qualité? Comment peut-on expliquer que l’on retrouve différentes couleurs, différentes saveurs de sirop d’érable sur le marché? J’ai fait les recherches pour vous et je démystifie le tout dans cet article! Mais tout d’abord, un petit mot sur la relation d’amour entre le Québec et le sirop d’érable.

Le Québec, producteur majeur de sirop d’érable

Le Québec est responsable de 72% de la production mondiale de sirop d’érable, le reste étant produit par les autres provinces du Canada (8%) et nos voisins du Sud, les États-Unis (20%). À travers le Québec, l’Estrie est la troisième région administrative avec la plus grande production, derrière les régions Chaudière-Appalaches (1ère) et Bas-Saint-Laurent/Gaspésie (2e). Pourquoi en est-il ainsi? Pourtant, on retrouve une large variété d’érables s’étalant sur tous les continents de l’hémisphère nord, incluant l’Europe par exemple. La réponse : Acer saccharum ou, pour les intimes, l’Érable à sucre. Cette variété, qui, comme vous l’aurez deviné, est utilisée principalement pour produire du sirop d’érable, se retrouve surtout vers la côte Est du Québec, mais aussi dans le nord-est des États-Unis. C’est pourquoi nous sommes d’aussi gros producteurs de ce délicieux liquide sucré. De plus, on peut dire qu’on aime notre produit puisque nous sommes également les plus grands consommateurs de sirop d’érable au monde!

Un produit de haute qualité…

Ce n’est pas pour rien que nous sommes reconnus pour notre sirop d’érable. Il est facile de voir que nous le produisons avec soin et fierté; d’ailleurs le Québec est le seul endroit au monde où le sirop d’érable livré en baril est systématiquement contrôlé par une entreprise indépendante. Chaque année, des vérificateurs de la qualité goûtent, inspectent, vérifient et classent plus de 200 000 barils de sirop d’érable. Pour en connaître plus sur le contrôle de qualité du sirop d’érable, visitez le site de la Fédération des producteurs acéricoles du Québec. Saviez-vous qu’un vérificateur goûte généralement à 250 échantillons de sirop d’érable par jour?! Amoureux du sirop d’érable, vous devriez peut-être considérer un changement de carrière…

 

Les variétés de sirop d’érable, gage de qualité?

Maintenant, de retour à la question initiale. C’est en fait Dame Nature qui nous offre cinq variétés de sirop d’érable, soit extra-clair, clair, medium, ambré et foncé. En effet, il a été remarqué que la composition naturelle de l’eau d’érable, par exemple, les types de sucres, les acides aminés et les minéraux qu’elle contient, varie au cours de la saison. De façon générale, le sirop d’érable récolté en début de saison est plus clair et son goût sucré légèrement plus subtile. PCatégories sirop d'érable qualité Québec producteur lus la saison des sucres progresse, plus l’eau d’érable se réchauffe durant la journée, ce qui permet une plus grande action microbienne (inoffensive, ne vous inquiétez pas!) et entraîne une couleur plus foncée. De plus, la teneur en fructose augmente, ce qui explique le goût plus robuste du sirop de fin de saison. Fait intéressant à noter : le sirop d’érable plus foncé est moins susceptible à la cristallisation que le sirop récolté en début de saison de par sa teneur plus élevée en fructose.

Assurez-vous d’acheter pur à 100%

En conclusion, si vous pensiez que les différentes catégories de sirop d’érable étaient question de qualité, détrompez-vous! Il s’agit tout simplement d’une variation naturelle dans la composition de l’eau d’érable et peu importe sa couleur, le sirop doit répondre aux mêmes normes de qualité. Cependant, pour s’assurer d’avoir un produit de qualité, il est important de se procurer du sirop d’érable de chez nous, car les autres provinces du Canada et les États-Unis possèdent différentes méthodes de classification et n’effectuent pas un contrôle de qualité aussi rigoureux qu’au Québec. De plus, assurez-vous d’acheter un produit pur à 100% en vérifiant la liste des ingrédients car certains sirops peuvent contenir du sirop de maïs à haute teneur en fructose, des arômes artificiels ou des colorants alimentaires et contenir aussi peu que 5% de vrai sirop d’érable.

Suite à ces informations sur le contrôle de qualité et les différentes catégories, vous avez peut-être un nouveau questionnement : bio ou pas bio pour une meilleure qualité? Suivez notre blogue la semaine prochaine pour en connaître davantage sur la différence entre l’acériculture biologique et conventionnelle.

 

On se dit à la semaine prochaine. Passez une belle journée!

Marie-Christine, nutritionniste du Silo épicerie bio-vrac

2 Comments

Laisser une réponse à Luc Deffense Annuler votre réponse

Votre courriel ne sera pas publiéé