miso pate fermentation enzyme champignon aspergillus oryzae feve soya cereale riz orge

Du miso, ça se mange?

Bonjour chère communauté du Silo!

Aliment populaire consommé depuis des milliers d’années au Japon, le miso reste encore méconnu en Amérique du Nord. Allons le découvrir!

Du miso, quessé ça?

Comme la traduction de son miso pate fermentation soya cereale riz orge avoine champignon aspergillus oryzae sel japon enzymesnom japonais le dit si bien, le miso est tout simplement une pâte fermentée fabriquée à partir d’haricots de soya. De façon générale, le miso se compose de quatre éléments clés : des fèves de soya, une céréale (habituellement du riz ou de l’orge), du sel et le champignon Aspergillus oryzae. On laisse ensuite ce mélange fermenter de 2 à 5 ans, selon la variété. Le temps de fermentation joue un rôle crucial dans l’unicité du miso : non seulement la durée de fermentation caractérisera la couleur et la saveur du miso, mais c’est aussi le processus qui donneramiso saveurs temps fermentation couleur proprietes caracteristiques naissance enzymes naissance aux enzymes à qui on attribue la majorité des bienfaits de cet aliment. Comme c’est le cas du vin, on y gagne à être patient ! Plus longtemps le miso fermentera, plus sa saveur sera prononcée et salée et plus intéressants seront ses bienfaits !

Source de…

On va se l’avouer, le miso contient des nutriments intéressants ! Il est riche en fer, minéral qui travaille en équipe avec les globules rouges pour transporter l’oxygène aux cellules de notre corps. Il contient aussi du zinc, qui est impliqué dans la fabrication du matériel génétique, le développement normal du fœtus, la cicatrisation des plaies, le système immunitaire et la perception du goût. On y retrouve également les vitamines du complexe B, lesquelles sont indispensables, entre autres, au métabolisme de l’énergie et aux fonctions nerveuses. Finalement, il renferme des protéines de qualité, puisque les protéines provenant du soya sont les seules d’origine végétale qui possèdent tous les acides aminés essentiels et sont donc aussi complètes que les protéines animales (en d’autres mots, le soya est l’exception à la règle concernant la qualité des protéines !). Ceci étant dit, il est important de tenir compte du fait que nous consommons généralement le miso en faible quantité et que l’impact que celui-ci peut avoir sur l’apport journalier de ces nutriments est donc malheureusement peu significatif.

Un bon digestif?

Le principal bienfait évoqué lorsqu’on parle d’aliments fermentés est certainement la présence de probiotiques et d’enzymes, deux molécules qui aident la digestion et rendent vos intestins heureux! miso aide digestion digestif enzymes probiotiques pasteurisation vivantLes probiotiques portent main forte aux micro-organismes de votre intestin (parce que oui, il abrite déjà des centaines d’espèces de bactéries) à exécuter leurs tâches plus efficacement et ils prennent la relève lorsqu’elles ont trop de travail. De plus, elles stimulent également le système immunitaire et nous protègent ainsi contre certaines infections et maladies. Les enzymes, quant à elles, sont des protéines qui accélèrent les réactions chimiques dans notre corps, dont la digestion. Elles aident aussi à rendre certains nutriments plus digestes, facilitant leur absorption. Un avantage non négligeable du miso des Aliments Massawippi que vous pouvez retrouver au Silo : il n’est pas pasteurisé, ce qui permet de conserver ces petites bestioles (probiotiques et enzymes) bien vivantes et prêtes à vous rendre service ! Bref, le miso deviendra probablement un bon ami de vos intestins !

Remède au cancer du sein ?

Certains enthousiastes du miso vous parleront de celui-ci comme un aliment miracle, capable de grande chose. Ils mentionneront probablement l’étude menée sur plus de 21 000 femmes par L’Institut National de Recherche sur le Cancer du Japon, étude ayant révélé que la consommation de deux portions de miso par jour réduit de 50% le risque de cancer du sein chez les participantes. Pas mal, n’est-ce pas? Il y a deux petits bémols toutefois. Tout d’abord, il faut mettre en perspective le fait que les japonaises qui ont participé à cette étude ont une alimentation bien différente de la nôtre, ce qui rend difficile d’extrapoler les résultats à notre population. Ensuite, le miso à lui seul ne peut prévenir le cancer. Aucun aliment ne le peut (si seulement c’était si simple!) puisque les causes et les facteurs protecteurs du cancer sont multifactoriels. Il n’est malheureusement pas le super héros que certains le décriraient, mais il reste tout de même un bon allié qui peut contribuer à la protection de certains cancers et apporter d’autres bienfaits pour la santé.

C’est bien beau, mais que fait-on avec du miso?

Si vous êtes fervent de la cuisine asiatique, alors vous avez probablement déjà goûté à la soupe miso! D’ailleurs, la soupe miso emiso idees recettes soupe bouillon condiment assaisonnement choix interessant remplacement sel rehausser saveurst aux japonais ce que le café est aux nord-américains : un must de la routine matinale! En gros, le miso est principalement utilisé comme condiment pour rehausser la saveur des aliments. Il peut donc aisément remplacer le sel dans les recettes de soupes et potages, sauces, bouillons, vinaigrettes, marinades, légumes, tofu, fruits de mer, viande, volaille, poisson, œufs… et la liste continue! Étant donné que c’est un aliment qualifié de « vivant », il est important de ne pas le chauffer excessivement afin d’en conserver ses propriétés. Si on veut l’ajouter à une soupe par exemple, il suffit de mélanger la quantité de miso désirée dans une quantité égale d’eau tiède, puis d’ajouter ce liquide à notre soupe au moment le plus près de la consommation. De plus, côté nutrition, le miso s’avère un choix intéressant : 4 à 5 fois moins salé qu’une cuillère à thé de sel de table, 2 fois moins que la sauce soya régulière et moins salé aussi que la majorité des bouillons concentrés commerciaux!

Les miso du Silo!

Nous sommes fiers de tenir les excellents produits des Aliments Massawippi, une entreprise artisanale bien de chez nous située à North Hatley. Les Aliments Massawippi est la seule compagnie canadienne à l’Est de Toronto qui fabrique du miso et du miso-damari (sauce tamari de miso) biologiques, non pasteurisés et de miso saveurs aliments massawippi north hatley biologiques pasteurisation enzymes probiotiqueslongue fermentation, et ce, depuis juin 2000. Vous pouvez retrouver leurs produits au Silo, notamment leurs sept saveurs de miso maintenant disponibles dans notre comptoir de vrac frais! Voici une courte description de chacun de ces miso :

Miso soya et riz

Le classique! Ce miso est fermenté naturellement de 2 à 3 ans. Il est sans gluten, polyvalent et son goût est doux, rond en bouche et légèrement salé. En plus des ingrédients habituels (fèves de soya biologique, sel de mer et le champignon Aspergillus oryzae), on y retrouve du riz Arborio biologique entier d’Italie. Pour des idées recettes, visitez le site d’Aliments Massawippi.

 

Miso soya et orge

Ce miso est fermenté naturellement pendant au moins 3 ans. Sa saveur est pleine et corsée. Il est fabriqué à partir de fèves de soya biologique entières, d’orge perlé biologique de culture québécoise, de sel de mer et d’Aspergillus oryzae. Pour des idées recettes, visitez le site d’Aliments Massawippi.

 

Miso soya et avoine

Ce miso est un produit unique au monde! Il a été fermenté naturellement pendant 2 ans. Sa saveur est franche et douce, presque sucrée en fin de bouche. Il est fabriqué à partir de fèves de soya biologique entières, d’avoine biologique de culture estrienne, de sel de mer et d’Aspergillus oryzae (champignon). Pour des idées recettes, visitez le site d’Aliments Massawippi.

 

Miso à la Japonaise

De par sa composition particulière, on dit que ce miso aurait des propriétés supérieures à celles des autres miso!  En effet, en plus de contenir les ingrédients habituels du miso (fèves de soya biologique, orge ou riz biologique, sel de mer et Aspergillus oryzae), le miso à la Japonaise contient également cinq algues canadiennes (nori, petit goémon, kombu, alaria et varech), trois champignons biologiques (shiitake, reïshi et maïtake), des fines herbes et des épices. La combinaison de ces ingrédients lui confère de subtiles saveurs océanes et orientales. Son contenu en différentes algues le rend spécialement riche en iode, minéral qui contribue au fonctionnement normal de la glande thyroïde. Pour des idées recettes, visitez le site d’Aliments Massawippi.

 

Miso des cantons

Un miso de base auquel a été ajouté des saveurs réconfortantes de chez nous, soit la ciboulette et l’ail! C’est un miso qui a été fermenté pendant 3 ans. Pour des idées recettes, visitez le site d’Aliments Massawippi.

 

Miso soya et sarrasin

Ce miso est fermenté pendant 3 ans. Il est sans gluten et son goût est d’une douceur surprenante! Il est fabriqué à partir de fèves de soya biologique entières, de sarrasin entier cultivé en Beauce, de sel de mer et d’Aspergillus oryzae.

 

Miso soya et riz, cuvée spéciale de 5 ans

Selon Aliments Massawippi, ce miso est le meilleur de tous les miso qu’ils aient pu fabriquer à ce jour ! Il est composé des mêmes ingrédients du miso soya et riz 2 à 3 ans (il est lui aussi sans gluten), mais fermente pendant 5 ans, ce qui lui confère une saveur exceptionnelle!

 

Et voilà! Vous en connaissez maintenant plus sur le miso, cet aliment au nom aussi unique que son goût et sa fabrication! Venez au Silo essayer l’un de nos sept miso et découvrez votre saveur préférée!

 

Vous cherchez un remplacement végétalien aux œufs? Deux choix s’offrent à vous! Vous êtes curieux? Rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir la réponse!

 

On se dit à la semaine prochaine. Passez une belle journée!

Marie-Christine, nutritionniste du Silo épicerie bio-vrac

Marie-Christine Parent

Marie-Christine Parent

Laisser une réponse

Votre courriel ne sera pas publiéé