temps fetes manger moderation gain poids conseils profiter plaisir restriction famille amis

10 trucs nutrition pour survivre au temps des fêtes

Bonjour chère communauté du Silo!

temps fetes noel surplus calories gain poids abondance rassemblementLe temps des fêtes arrive à grands pas (je ne vous apprend rien!), et qui dit temps des fêtes, dit festivité, rassemblement entre famille et amis, abondance, cadeaux, réjouissance… mais il est aussi très souvent synonyme de surplus caloriques, de surplus d’alcool, de ventre ballonné et de bouton qu’on détache pour mieux respirer! Mais vous vous dites : c’est Noël, tout est permis… non? Pas tout à fait.

Saviez-vous que des chercheurs scientifiques se sont penchés sur la question du gain de poids spécifiquement durant la période des fêtes? Et oui! Ils ont découvert que dans la majorité des cas, nous avons tendance à surestimer les kilos accumulés lors de cette période de festivités (qui s’étale de mi-novembre à mi-janvier dans la plupart des études effectuées). En effet, bien que la pensée populaire attribue un gain de poids de 2 kg à 4 kg à ce moment de l’année, celui-ci serait en réalité de moins de 1 kg (en moyenne). Voilà une bonne nouvelle! Toutefois, il faut noter que le gain poids temps fetes noel novembre decembre janvier poids annuel surestimation kilos difficile perdregain de poids est très variable d’un individu à l’autre. D’ailleurs, il a été remarqué que les individus présentant un surpoids avant le temps des fêtes auraient tendance à prendre davantage de poids (environ 2 kg) durant cette période. De plus, le poids pris pendant le temps des fêtes serait non seulement difficile à perdre, mais il serait un contributeur important au gain de poids annuel! Alors, sans se priver, car la restriction n’a pas meilleur goût, mieux vaut quand même prévenir que guérir! Voici donc 10 conseils pour vous aider à festoyer avec modération… afin d’éviter de devoir vous priver le reste de l’année pour retrouver votre poids santé!

1. Faites le premier pas vers une alimentation saine maintenant

Êtes-vous du genre à procrastiner? Remettre à plus tard les tâches qui vous tentent moins? Qui sont ceux qui n’ont jamais dit : « Ah, je le ferai lundi » ou « Je devrais me remettre en forme, mais… je le ferai après Noël »? Je suis certaine que certains d’entre vous, tout comme moi, se reconnaissent. Dites-vous cela : plus tôt vous serez attentif à ce que vous mangez, plus il vous sera facile de faire face aux multiples tentations du temps des fêtes! Il n’est jamais trop tôt pour effectuer de petits changements à votre mode de vie que vous serez capable de conserver le reste de l’année, et ce, même durant les repas copieux de Noël. Alors n’attendez pas aux résolutions du nouvel an pour améliorer votre alimentation, faites le premier pas dès aujourd’hui!

2. Un peu de planification

Pour certains, la période des fêtes peut être un moment de l’année très chaotique et stressant : il faut planifier le repas lorsqu’on recevra toute la famille, installer les décorations de Noël, magasiner pour des cadeaux qui feront fureur, emballer tous ces cadeaux, voyager pour rendre visite à la famille éloignée, faire de la popote pour les repas festifs, et ce, tout en travaillant 40 heures semaine et en effectuant les tâches de la vie quotidienne. Ouf! Ça peut devenir essoufflant tout ça! Il y a de bonnes chances qu’à travers tout ce chaos, manger sainement n’estplanification planifier repas equilibres avance congelateur stress temps fetes chaos occupe liste choses faire priorite pas une priorité sur votre liste de choses à faire. Je vous suggère donc de planifier et de vous prendre un peu à l’avance. Si vous savez que cette période est très occupée pour vous, pourquoi ne pas remplir votre congélateur de repas équilibrés et de collations saines faites maison durant les mois qui précèdent? Ces provisions vous dépanneront pendant la folie du temps des fêtes et vous permettront peut-être même de consacrer plus de temps à votre famille et vos amis!

3. Ne sautez pas de repas

Vous allez souper chez votre tante préférée pour le réveillon, celle qui cuisine la meilleure tourtière, la meilleure sauce brune pour aller avec la délicieuse dinde, accompagnée bien sûr des meilleures patates pilées au beurre et de la meilleure bûche pour dessert? Sachant que vous n’allez pas pouvoir résister à toute cette bonne bouffe, vous êtes tentés de sauter le repas du dîner pour économiser des calories? Malheureusement, cette stratégie n’est pas aussi efficace qu’elle le laisse croire sur le bilan énergétique total de la journée. En arrivant affamé à votre soirée, vous allez être moins à l’écoute de vos signaux de satiété et plus difficilement raisonnable. Résultat : vous allez probablement manger beaucoup plus d’aliments que si vous aviez dîné. Il est plutôt recommandé de répartir ses apports caloriques tout au long de la journée, en consommant de préférence la plus grande partie pendant le jour plutôt qu’en soirée. Malgré que ce dernier bout de phrase soit difficile à respecter durant le temps des fêtes, je vous le concède, le simple fait de ne pas sauter de repas vous aidera à limiter les excès.

4. Grignotez intelligemment

Plusieurs hors-d’œuvre sont très caloriques et sont souvent consommés dans une situation où l’on se rend moins compte de ce qu’on mange et de la quantité prise : debout en jasant avec un verre à la main. Donnez-vous le droit d’y goûter, mais n’exagérez pas non plus. Dépendamment de la quantité d’entrées différentes offertes, vous pourriez vous limitez à deux bouchées de chaque choix par exemple. Il est évidemment avantageux de privilégier les aliments de faible densité calorique, telles que les crudités ou les entrées à base de légumes et de fruits. De plus, si vous pouvez vous préparer une assiette d’hors-d’œuvre plutôt que de vous servir une à la fois, prenez cette chance! Il vous sera ainsi plus facile de suivre la quantité que vous avez mangée et de réaliser qu’il serait peut-être temps d’arrêter les entrées et d’attendre le repas! Et souvenez-vous du point précédent : n’arrivez pas affamés!

5. Un verre de vin, un verre d’eau consommation alcool moderation calories cachees plaisir famille amis lentement sirotez

Qui n’aime pas festoyer avec la famille et les amis en prenant un… ou quelques verres d’alcool? Cependant, on oublie souvent que l’alcool contient une quantité de calories non négligeable! Lorsque vous consommez de l’alcool, sirotez votre verre. Vous prolongerez le plaisir! Tentez aussi d’alterner chaque consommation par un verre d’eau. Vous aurez la tête moins brouillée (un avantage sur les autres invités lors des jeux!) et consommerez moins de calories. boire eau alterner consommation alcool hydratation verre

6. Prenez le contrôle de votre assiette

Votre grand-mère aime remplir les assiettes à l’infini de ses invités? Malgré qu’elle veuille bien faire, ce n’est pas la méthode idéale pour vous aider à ne pas passer au bouton de pantalon détaché. Lorsque c’est possible, faites vous-même votre assiette. Toutefois, dépendamment de votre niveau de discipline cette journée-là, préparer son assiette soi-même peut s’avérer pire, alors restez alerte à vos propres tentations et faites attention de ne pas avoir les yeux plus grands que la panse! Il est préférable de se servir une petite assiette, puis de se resservir une deuxième fois si vous avez encore faim que de se servir une grosse assiette dès le départ, car plusieurs d’entre nous avons malheureusement acquis l’habitude de finir nos assiettes, et ce, peu importe notre faim. Je sais, tout à l’air alléchant… mais nul besoin de vous priver : prenez un peu de tout, mais en petites portions. Et n’oubliez pas le point ci-dessous…

7. N’oubliez pas les légumes

Trop souvent, les légumes sont mis de côté lors des repas du temps des fêtes. Pourtant, nous avons la chance au Québec de pouvoir savourer une belle variété de légumes, même en hiver! Si vous remplissez vous-même votre assiette,legumes repas temps fetes rehaussement saveur nutriments vitamines mineraux bienfaits fibres antioxydants consacrez la moitié de celle-ci aux légumes. Si vous recevez famille et amis, n’hésitez pas à compléter vos plats traditionnels en y ajoutant des légumes. Par exemple, réinventez la purée de pommes de terre en la bonifiant de patate douce, de céleri-rave, de chou-fleur, de carotte ou encore de courge butternut! Utilisez des légumes comme accompagnement : potage, légumes racines rôtis au four (panais, carotte, navet, oignon, chou et rutabaga), salade aux épinards garnie de pomme grenade… les possibilités sont multiples! De plus, relevez votre farce en mettant du pain à grains entiers ou du riz sauvage plutôt que du pain blanc et ajoutez-y des carottes, du céleri et des fruits séchés pour rehausser la saveur. Voilà seulement quelques idées pour intégrer les légumes à vos repas des fêtes!

8. Ralentissez, mastiquez et dégustez!

On le sait, la vie d’aujourd’hui va vite. Ça manger lentement deguster savourer plaisir repas famille table cuisinene veut pas dire toutefois qu’on doit faire de même à la table! Plusieurs études l’ont démontré : manger lentement et prendre le temps de déguster les aliments réduira votre consommation (voir mon article sur la Journée de la lenteur pour plus d’informations). C’est un truc qui revient souvent, mais c’est tout simplement parce qu’il fonctionne! Profitez de ce moment de rassemblement pour jaser avec votre cousine de ce qui la passionne ou pour écouter les blagues plates de votre oncle… vous allez prolonger le plaisir du repas en famille et forcément manger moins vite, laissant ainsi le temps à votre corps de vous faire comprendre que la deuxième pointe de tourtière n’est peut-être pas nécessaire. De plus, une bonne partie des aliments servis lors des repas des fêtes ne reviennent qu’une fois par année, autant en profiter en savourant chaque bouchée!exercice bouger temps fetes famille amis sports activites physiques

9. Bougez!

Giguez dans les fêtes de famille, patinez avec les enfants, skiez avec des amis, jouez un match de hockey les filles contre les gars, marchez en amoureux ou courez le boxing day… peu importe, bougez! Retrouvez votre cœur d’enfant et allez jouer dans la neige! Il fait trop froid? Ma belle-sœur me répète souvent : « Il n’y a pas de exercice bouger periode temps fetes paresse sedentaire hiver froidmauvaise température, il n’y a que des gens mal habillés… alors va dehors! ». Ne faites pas comme ces animaux paresse activite physique bouger exercice temps fetes noel coucher hiver froid(je les trouvais trop adorables!); bougez un petit trente minutes par jour (pas obligé d’être aussi intense que ce « superman » ci-dessous…) et profitez du fait que la famille est toute ensemble pour rendre l’exercice plus agréable. En plus de dépenser le surplus de calories, vous bénéficierez de précieux moments de détente. Bon, peut-être pas pour le boxing day…bouger exercice activite physique plaisir famille amis moments agreables sante bienfaits

 

10. Sucrez-vous le bec!

Vous pensiez que j’allais buche noel dessert savourer lentement sucrer bec fruitsvous dire de vous tenir loin des desserts de Noël? Certainement pas! Accordez-vous le droit de savourer la traditionnelle bûche du temps des fêtes… elle ne passe qu’une fois par année après tout! Sans se priver, il est tout de même possible d’être raisonnable. Restez attentif à votre appétit, même si les tentations sont multiples. Et si plusieurs desserts s’offrent à vous et que le choix est difficile, prenez une petite portion de ce que vous voulez absolument goûter, et surtout, dégustez lentement bouchée par bouchée! De plus, si vous recevez et n’avez pas le goût de vous casser la tête, essayez ceci : lorsque c’est le temps du dessert, placez du papier parchemin sur la table, disposez-y pleins de fruits et autres friandises, puis versez du chocolat fondu sur le tout! Les possibilités étant infinies, desserts noel temps fetes tentation petites portions limite moderation profiter savoureril y aura certainement de quoi plaire à tous les goûts : banane, pomme, mangue, poire, clémentine, kiwi, cerise, fraise, framboise, mûre, fruits séchés, pretzels, noix… la seule limite est votre imagination! Et vous pouvez mélanger différents chocolats aussi : noir, blanc, au lait, au café, aux noisettes, au caramel… bon, ça me donne faim tout ça! Bref, vous avez là une idée facile, qui ne demande pas beaucoup de préparation et qui peut être à la fois nutritive et gourmande!
Un dernier conseil : surtout, ayez du plaisir! Ne gâchez pas votre temps des fêtes en culpabilisant sur votre alimentation. Oui, tel que mentionné au début de l’article, le gain de poids du temps des fêtes est difficile à perdre; ceci étant dit, c’est tout de même votre alimentation et votre mode de vie tout au long de l’année qui demeure le principal acteur dans votre santé générale. Il faut donc rester vigilant sans tomber dans l’obsession. Assurez-vous de maintenir plutôt votre attention sur ce qui importe le plus : passez de beaux moments avec ceux qui nous entourent!

joyeux noel plaisir bonheur souhaits Silo vacances temps fetes nutrition

Toute l’équipe du Silo, incluant moi-même, vous souhaite un merveilleux temps des fêtes! Nous espérons que bonheur, bonne bouffe, bonne compagnie et santé seront au rendez-vous! Afin de consacrer plus de temps au développement de notre catalogue de produits, les articles de nutrition seront de retour le 2 janvier.

 

Joyeux Noël et bonne année à tous!

Marie-Christine, nutritionniste du Silo épicerie bio-vrac

 

Source : Extenso

Laisser une réponse

Votre courriel ne sera pas publiéé