recette kombucha maison crudessence ingredients instructions

Kombucha 101

Bonjour chère communauté du Silo!

Vous avez certainement déjà entendu parler du kombucha, cette boisson à base de thé légèrement sucrée que l’on qualifie de « vivante ». Non? Eh bien, aujourd’hui est votre jour de chance car tout ce qu’il y a à savoir sur le kombucha (ou presque!) se retrouve ici-même!

Du kombucha, quessé ça?

Le kombucha (prononcé « co-m-bou-tcha ») est originaire de la Mongolie. kombucha maison symbiose CSLB levure bacterie fermentationNe vous laissez pas impressionner par son nom étrange… sa composition est en fait très simple : eau, thé, sucre et saveur de votre choix (ou du choix de la compagnie qui le fabrique). En gros, la « magie » du kombucha, c’est la symbiose de levures et de bactéries (sorte de galette protectrice qui se forme au-dessus du liquide lors de la fermentation) qui métabolise le sucre et la caféine contenue dans le thé donnant ainsi naissance à un breuvage effervescent et légèrement sucré au goût qui rappelle un peu celui d’un cidre de pommes, le tout rempli de probiotiques, d’acides aminés et d’enzymes!

Cette symbiose responsable de la majorité des bienfaits du kombucha se nomme la CSLB (Culture Symbiotique de Levures et de Bactéries), terme qui, je vous l’accorde, ressemble plus à un nom de centre hospitalier ou de commission scolaire. C’est peut-être pour cette raison d’ailleurs qu’on l’appelle plus souvent « mère ou maman kombucha »… un nom bien plus attirant, voire réconfortant (même s’il n’y a rien d’alléchant à son apparence, comme vous pouvez le constater dans la photo ci-dessus)!

Pourquoi devrais-je en boire?

Étant donné que le kombucha est un aliment assez récent dans l’alimentation nord-américaine, peu d’étude scientifique publiée ont observé les effets potentiels de cette boisson sur la santé des humains. Néanmoins, certains bienfaits peuvent quand même être extrapolés d’après les propriétés connues des aliments qui le composent et de simples observations.

A)  Un allié de la digestion

L’avantage le plus souvent souligné par les fervents de kombucha est une meilleure digestion, ce qui n’est pas fou considérant que cette boisson contiendrait plus de 400 millions d’organismes vivants (probiotiques) qui nous aident à décomposer les aliments en de petites molécules plus faciles à assimiler par manger exces trop kombucha aide digestion enzymes probiotiquesnotre système digestif. De plus, on y retrouve des enzymes, protéines qui accélèrent les réactions chimiques dans notre corps, dont la digestion. Si vous avez trop manger ou vous avez de la difficulté à digérer un repas, un petit verre de kombucha pourrait donc vous être utile! On recommande de commencer doucement (1 bouteille de 414 ml) afin de s’adapter à ses effets et d’éviter un transit trop accéléré. Vous pourrez augmenter graduellement cette quantité jusqu’à la limite quotidienne recommandée de 1 à 1,5 litre… comme on dit : « trop c’est comme pas assez »!

B)  Combattre les radicaux libres

On dit aussi que ce breuvage est rempli d’antioxydants, ce qui est logique puisqu’il est connu que le thé (surtout le thé vert) en renferme une bonne quantité. On se rappelle que les antioxydants nous protègent contre les dommages entraînés par les radicaux libres, diminuant ainsi les risques de maladies cardiovasculaires, de certains cancers et du vieillissement prématuré de nos cellules.

C)  Laisse tomber le café, boit du kombucha!

Par ailleurs, plusieurs boivent du kombucha pour ses propriétés énergisantes. En effet, les sucres complexes contenus dans cette boisson constituent une bonne source d’énergie. propritetes energisantes kombucha cafeine sucres complexes eveilDe plus, quoique minime, le kombucha contient quand même de la caféine (provenant du thé), ce qui peut aussi expliquer le surplus d’énergie et le sentiment d’éveil ressentis suite à sa consommation. Pour vous donner une idée, une bouteille de Kombucha Rise contient en moyenne 5 mg de caféine, comparativement à une tasse de café décaféiné (4 mg),  une tasse de thé vert (30 mg), une cannette de cola régulier (35 mg) et une tasse de café (135 mg).

Finalement, dépendamment des ingrédients ajoutés pour aromatiser la boisson, d’autres propriétés seront vantées, que ce soit des effets détoxifiants, réparateurs ou relaxants par exemple. Soyez sur vos gardes! Certains tenteront toujours d’utiliser des bienfaits pour vous attirer : Ah! Les stratégies de vente…

Cours 101 : Faire son propre kombucha

Vous avez le goût de vous lancer dans la concoction d’un kombucha maison? Voici une recette de base (inspirée de Crudessence) toute simple pour vous aider à démarrer! Ne soyez pas intimidé par la longueur de la recette, ce n’est pas si compliqué que ça, je vous le jure! Suivez le lien suivant pour visionner la recette!

Pour les visuels, voici une vidéo démonstrative (en anglais, désolée!) toute simple à suivre! De plus, cette vidéo propose un plus petit rendement que la recette de Crudessence, ce qui est parfait pour une première tentative maison!

Petits trucs et conseils… à lire avant de vous lancer en production!

Voici quelques informations pratiques à savoir avant de commencer la fabrication de votre première recette de kombucha :

  • Évitez le contact avec du métal en tout temps! Assurez-vous que les bouteilles, contenants, filtres, passoires, tasses et cuillères que vous utilisez sont en verre, en bois ou en plastique.
  • Adoptez une bonne hygiène des mains… il ne faut pas contaminer « maman kombucha »!
  • Nettoyez la symbiose avec du vinaigre de cidre à chaque utilisation pour éviter la moisissure.
  • Évitez le contact direct avec le soleil.
  • Si vous êtes tentés de remplacer le sucre par du miel, sachez qu’il contient des levures et des enzymes qui peuvent modifier la composition de l’ensemble symbiotique; il a donc tendance à donner des résultats inconsistants et n’est peut-être pas un choix idéal, surtout pour une kombucha maison bouteilles verre resistantes effervescencepremière fois…
  • Pour l’embouteillage, choisissez des bouteilles ou des contenants en verre qui résisteront à la pression (générée par les gaz carboniques créés lors de la fermentation) sans risquer d’éclater.
  • Il est normal que la « mère kombucha » flotte sur le dessus, reste au fond ou flotte en diagonal dans la préparation de thé sucré durant la fermentation.
  • Une nouvelle « mère kombucha » (plus pâle) devrait se former à la surface de la vieille souche. Si votre « mère kombucha » devient trop épaisse, enlever une couche du dessous. La formation de filaments bruns en dessous de celle-ci (jamais à la surface), de sédiments dans le fond du mélange et de bulles autour de la « mère kombucha » sont tous des signes que la fermentation se déroule bien.
  • Ne jamais consommer la préparation si elle n’est pas acide; elle devrait toujours dégager une odeur de vinaigre.
  • Le kombucha n’est pas recommandé pour les enfants de moins de deux ans puisque leur système digestif est beaucoup plus sensible que celui des adultes. À partir de trois ans, on juge que les enfants peuvent boire l’équivalent de leur âge en onces quotidiennement.
  • Plus longtemps vous laisserez le kombucha fermenter, plus il sera médicinal et moins il contiendra de sucre (il aura un goût plus vinaigré par contre).
  • Vous n’avez pas de « maman kombucha »? Pas de souci! Vous n’avez qu’à transvider un kombucha que vous avez acheté dans un pot Masson de 1 litre et le couvrir avec un tissu qui respire (même processus que si vous faisiez du kombucha). Si le kombucha contient un dépôt gélatineux, c’est encore mieux! C’est en fait une « maman kombucha » en développement donc assurez-vous de le transvider avec la boisson. Laisser reposer ce mélange dans un endroit sombre à température ambiante (entre 23° et 26°C) de 2 à 3 semaines (c’est plus long car votre « maman kombucha » doit grandir). Lorsque votre « mère kombucha » a atteint une épaisseur d’environ un demi-centimètre, elle est prête à être utilisée dans la préparation de votre premier kombucha maison!

Les kombuchas du Silo

Au Silo, on vous offre du choix! Nous avons le kombucha Rise, une compagnie montréalaise qui fait des boissons écologiques, socialement responsables et constituées à 95% d’ingrédients biologiques. Fait intéressant : la mère de toutes les « mères kombucha » utilisées pour préparer leurs breuvages serait née à Hawaï et mesurerait maintenant un mètre de long! Toute une symbiose! De plus, nous avons l’immense plaisir de vous offrir depuis quelques mois du kombucha en fût! Nous sommes fiers de vous proposer deux délicieux produits faits à partir d’ingrédients de qualité, soit L’Effet Mère (Sherbrooke) et La Petite Fiole (St-Étienne-de-Bolton). Amener donc vos bouteilles et savourer ces deux produits artisanaux de la région!

 

La semaine prochaine, on parle de… germination! Découvrez les graines à germer du Silo, les propriétés que cette technique procure aux aliments et les experts sherbrookois de la germination, la ferme urbaine VERTige!  

 

On se dit à la semaine prochaine. Passez une belle journée!

Marie-Christine, nutritionniste du Silo épicerie bio-vrac

Laisser une réponse

Votre courriel ne sera pas publiéé