Avoine coupée à la lame d’acier / Steel cut oat

Catégorie :

Vous la connaissez peut-être sous le nom d’avoine irlandaise ou écossaise ou encore, amande d’avoine complète. Peu importe le nom qu’on lui donne, l’avoine coupée à la lame d’acier est certainement l’avoine sous sa forme la moins transformée au Silo! Elle peut remplacer ces frères les flocons dans une multitude de recettes et ainsi ajouter une touche de nouveauté à vos plats… en plus de vous procurer une bonne poignée de nutriments! Sans plus tarder, allons voir ce que l’avoine a à nous offrir!

HISTOIRE ET ORIGINE

Comme il existe de nombreuses variétés et qu’elle est botaniquement très proche d’autres graminées, son origine et son évolution restent obscures. Toutefois, on pense que l’avoine commune (celle qu’on connaît) est originaire des régions de la Turquie et de l’Iran. Elle aurait ensuite cheminé jusqu’en Europe; elle faisait partie intégrante de l’alimentation en Écosse, en Scandinavie et en Allemagne. Importée en Amérique du Nord par les colons écossais, elle sera d’abord cultivée dans l’Est du Canada, mais près de la moitié de la récolte mondiale est aujourd’hui produite dans les provinces de l’Ouest.

L’avoine coupée à la lame d’acier du Silo provient du Québec. Ce produit est présentement en processus de certification biologique.

BIO VS CONVENTIONNEL

Information à venir…

SAVIEZ-VOUS QUE…

Saviez-vous qu’on surnomme l’avoine coupée à l’acier l’« avoine irlandaise »? Ce surnom a surgi de l’histoire entre les Écossais et l’avoine. Il faut savoir que le sol pauvre de l’Écosse ne permet pas de cultiver le blé, l’orge ou le seigle; l’avoine, n’ayant guère peur de ces conditions plutôt difficiles, a donc pris une place d’importance dans l’alimentation des Écossais, ce qui était jugé de manière hautaine par les Anglais! D’ailleurs, on pouvait autrefois lire dans le dictionnaire anglais: « L’avoine est une céréale que les Écossais consomment, mais que les Anglais ne donnent qu’à leurs chevaux » …insulte à laquelle les Écossais répliquaient : « Voilà pourquoi l’Angleterre a de si bons chevaux et l’Écosse, des hommes aussi admirables! ». Connaissant les propriétés de l’avoine, je suis plutôt en accord avec les Écossais!

PROPRIÉTÉS ET BIENFAITS NUTRITIONNELS

Des fibres, mais pas n’importe lesquelles!

Vous avez probablement déjà entendu que les grains entiers présentent plusieurs bienfaits pour votre santé, telle que la diminution des risques de maladies cardiovasculaires, de diabète, de certains cancers et d’obésité. Eh bien, l’avoine n’est pas une exception! En plus de posséder un contenu intéressant en fibres, en antioxydants, en vitamines et en minéraux car elle contient les trois parties du grain, l’avoine regorge d’un type de fibres particulier : les fibres solubles! J’aime comparer ces fibres à des mains collantes! Pourquoi? Grâce à leur nature visqueuse, les fibres solubles sont capables de capturer les molécules de gras indésirables sur leur passage. Elles favorisent ainsi l’élimination du cholestérol, entraînant une réduction significative (mais modeste tout de même) du taux de cholestérol sanguin. De plus, elles ralentissent également l’absorption des glucides dans l’intestin, ce qui peut aider à normaliser les taux sanguins de glucose et d’insuline. Les fibres solubles (et parallèlement, l’avoine) sont donc un allié important dans le traitement des maladies cardiovasculaires et du diabète de type 2… et pour une bonne santé générale bien sûr!

Une mine… de minéraux!

Similairement aux autres grains entiers, l’avoine contient un bel éventail de minéraux. Les plus importants dans son cas sont le phosphore, le manganèse et le fer. Saviez-vous que le phosphore constitue le deuxième minéral avoine coupee lame acier source phosphore sante os dents minerauxle plus abondant de l’organisme après le calcium? Saviez-vous aussi que 85% du phosphore contenu dans notre corps est associé au calcium de nos os et nos dents? Logique puisqu’il joue un rôle essentiel dans la formation et le maintien de la santé de ceux-ci. Le reste du phosphore contribue, entre autres, à la régénération des tissus et aide à maintenir un pH sanguin normal. Le manganèse, quant à lui, participe dans la lutte contre les radicaux libres (qui causent le vieillissement de nos cellules et augmentent le risque de cancer et de maladies cardiovasculaires), la formation de nos hormones et le fonctionnement de notre système nerveux. Finalement, le fer joue le rôle très important de transporter l’oxygène aux cellules de notre corps avec l’aide des globules rouges. Fait à noter : le fer de source végétale est moins bien absorbé que le fer de source animale. Afin de contrer cet effet, il est favorable d’ajouter une source de vitamine C (poivron, brocoli, chou rouge, orange, fraise, kiwi, papaye) au même repas que votre source de fer végétal.

Gluten ou non?

Il existe une certaine controverse entourant l’avoine et le gluten et dépendamment à qui vous vous adressez, les théories semblent changer. Alors, réglons ça tout de suite! À la base, l’avoine ne contient pas de gluten. Voilà. C’est dit. Ce qu’il faut savoir, c’est que la réaction immunitaire observée chez les personnes atteintes de la maladie cœliaque est provoquée par la protéine gliadine, protéine absente chez l’avoine. Toutefois, on y retrouve une molécule nommée avénine, qui ressemble beaucoup à la gliadine, raison pour laquelle on a souvent faussement attribué à l’avoine les mêmes effets physiologiques que ceux entraînés par le blé. En fait, le problème avec l’avoine régulière qu’on retrouve en épicerie, c’est la contamination croisée : la céréale est très souvent cultivée, transportée ou moulue dans les mêmes environnements que les céréales ou produits alimentaires contenant du gluten. C’est pourquoi on recommande aux personnes atteintes de la maladie cœliaque (qui doivent absolument éviter le gluten) de choisir des flocons d’avoine certifiés sans gluten. Pour plus d’informations sur le sujet et sur l’intégration progressive de l’avoine pure dans une alimentation sans gluten, visitez le site de Santé Canada.

EN CUISINE

Cuisson

Cuire 1 tasse (200 g) d’avoine coupée à l’acier avec 2 1/4 tasses (565 ml) d’eau bouillante à couvert à feu moyen-doux environ 60-75 minutes. Vous pouvez ensuite ajouter l’avoine cuite à vos salades ou vos soupes.

 

Conservation

L’avoine coupée à l’acier peut se conserver dans un endroit frais et sec. Cependant, de afin de prévenir le rancissement et prolonger sa conservation (puisque c’est un grain entier qui contient donc une petite quantité de gras provenant du germe), il est préférable de la conserver au réfrigérateur ou au congélateur.

 

Idées recettes

Voici quelques idées de recettes avec l’avoine coupée à l’acier!

L’avoine coupée à l’acier peut être utilisée pour préparer un gruau. Malgré que le temps de cuisson est considérablement plus long que si vous utilisiez des flocons d’avoine, la patience paie, car il en résulte un gruau crémeux ayant un léger goût de noisette et un peu de croquant, gracieuseté de l’enveloppe du grain d’avoine. Les proportions pour une portion de gruau sont 1/4 tasse de d’avoine coupée à l’acier pour 3/4 tasse d’eau + 1/4 tasse de lait. Laissez mijoter à découvert pendant 20 minutes. Pendant les 5 dernières minutes, brassez avec une cuillère de bois.

L’avoine coupée à l’acier peut aussi être transformés en farine à l’aide d’un moulin à grains ou à farine (il existe des moulins manuels ou électriques). Ces moulins peuvent être assez dispendieux, mais si vous voulez vous assurez de la qualité et de la fraîcheur de votre farine, ce serait peut-être un achat intéressant pour vous. De plus, un moulin à grains peut vous permettre d’économiser de l’argent à long terme puisque les grains reviennent souvent moins chers au kilogramme que les farines étant donné qu’ils ont subi moins de transformation.

Essayez ces recettes:

Valeur Nutritive
Nutrition Facts
Par / Serving Size100 g
Teneur
Amount
% Valeur Quotidienne
% Daly Value
Calories / Calories 389
Lipides / Fat 6.9 g11 %
Saturés / Saturated 1.2 g
+Trans / Trans 0 g
6 %
Cholesterol / Cholesterol 0 mg -
Sodium / Sodium 2 mg 0 %
Glucides / Carbohydrate 66 g 22 %
Fibres / Fibre 11 g 44 %
Sucres / Sugars 0 g -
Protéines / Protein 17 g
Vitamine A / Vitamin A 0 %
Vitamine C / Vitamin C 0 %
Calcium / Calcium 5 %
Fer / Iron 34 %

Avis

  1. ginette lajeunesse

    Bonjour, Comme je commençais à avoir une addiction au pain  »normal » je me suis tournée vers avoine coupée « steel cut oat ». C’est merveilleux de me sentir libérée de la dépendance. J’en fais une bouillie : 1 tasse d’avoine coupée, 3 tasses d’eau, un peu de sel, et des graines de tournseol. Je cuis autour de 30 minutes, en brassant souvent, jusqu’à épais. Je dépose sur une grande tôle recouverte de papier parchemin, de généreuses cuillèrées du mélange cuit, que j’étends le plus mince possible ( 1/4 po. )pour égaler des tranches de pain. Je mets au four à 350 f pour 50 minutes sur la grille la plus basse. Je retourne et remets au four autour de 10-15 minutes. Si je veux les conserver sec, je les conserve dans un sac de papier brun. Si on aime mieux qu’elles soient plus tendres, les conserver dans un sac de plastic.

  2. Hélène Turcotte

    Délicieux en gruau selon votre recette.
    Votre site est vraiment intéressant.
    Bravo!

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.