Riz sauvage canadien bio / Organic canadian wild rice

Catégorie :

Découvrez le riz sauvage canadien, ce riz qui n’est en fait pas un riz…aussi étrange que cela peut paraître! Il a la particularité de ne pas avoir recours à l’aide des humains pour croître et se reproduire; la plante étant autonome, il suffit simplement de récolter ses grains et le tour est joué! C’est pourquoi d’ailleurs qu’on le qualifie de « sauvage »! Il est peut-être plus dispendieux que les autres riz…mais oh combien délicieux et nutritif! À essayer!

quebec vrai certification biologique logo

HISTOIRE ET ORIGINE

Le riz sauvage prend ses origines au nord et à l’ouest des Grands Lacs, dans cette vaste région couvrant le Minnesota, le Michigan et le Wisconsin, de même que l’Ontario et le Manitoba. En fait, on retrouve la plante du riz sauvage ailleurs en Amérique du Nord, mais c’est surtout dans la région des Grands Lacs que les Amérindiens, plus précisément les Anishnaabegs et les Menominees (surnommé le « peule du riz sauvage »), ont concentré leurs activités entourant la récolte et le traitement de ce type de riz. D’ailleurs, malgré le fait que la majorité de la culture du riz sauvage est maintenant industrialisée afin d’augmenter la productivité, il existe encore des groupes d’Amérindiens qui récoltent à la main le grain des plants naturels et le sèchent sur place comme le faisaient leurs ancêtres.

Le riz sauvage biologique du Silo provient du Canada.

BIO VS CONVENTIONNEL

Au cours du dernier siècle, la quantité de plants de roseau (plante aquatique du riz sauvage) au Wisconsin et au Minnesota a diminué de près de la moitié! Divers facteurs sont invoqués pour expliquer cette tendance, notamment les changements des niveaux d’eau (provoqués par la construction des routes entre autres), l’augmentation de la pollution, l’introduction de mauvaises herbes exotiques, etc. Afin de remédier à cette réalité, l’organisme White Earth Land Recovery Project créé par une réserve d’Amérindiens du Minnesota tente de faire adopter une loi interdisant toute introduction future de variétés génétiquement modifiées de plants de riz sauvage. L’organisme a comme mission de veiller à la préservation de ces plantes aquatiques sauvages et de rétablir les traditions entourant la récolte du grain ainsi que de les faire connaître au grand public. D’ailleurs, son combat pour la préservation de ce patrimoine génétique et culturel a valu à cet organisme le prix Slow Food en 2003.

SAVIEZ-VOUS QUE…

Saviez-vous que le riz sauvage porte un nom trompeur puisqu’en réalité, ce n’est même pas un riz? C’est plutôt le grain d’une plante aquatique sauvage, appelée le roseau. Cette plante, qui pousse principalement dans les marais et les lacs calmes du Canada et des États-Unis, est de l’origine botanique Zizania tandis que les autres types de riz proviennent du genre Oryza. Imposteur ce riz sauvage! Mais nous l’aimons malgré tout!

PROPRIÉTÉS ET BIENFAITS NUTRITIONNELS

Peu d’études récentes ont observé les propriétés potentielles du riz sauvage sur la santé des humains. Néanmoins, même s’il reste encore beaucoup à découvrir sur ce grain entier, on sait quand même que certaines de ses facettes nutritionnelles le distinguent du riz ordinaire.

Pas de gluten ici!

Le riz sauvage, comme tous les riz, est naturellement sans gluten. De plus, le riz sauvage du Silo possède la certification sans gluten. Par contre, pour les personnes atteintes de la maladie de cœliaque, il est important de noter que nous ne pouvons pas garantir qu’il n’y a pas eu de contamination croisée lors des remplissages de nos silos.

Parlons protéine

Le riz sauvage possède un contenu en protéines très intéressant lorsqu’on le compare aux autres riz. D’un côté, il ne contient pas moins que le double de protéines que le riz brun, le riz blanc et le riz noir à l’ancienne! De l’autre côté, les protéines du riz sauvage sont un peu plus complètes que celles du riz ordinaire de par son contenu en lysine, un acide aminé essentiel généralement peu abondant dans les céréales. En effet, le riz sauvage contient presque deux fois plus de lysine que les autres types de riz! Bref, son contenu en protéine lui donne un nette avantage nutritionnel sur ses cousins! Nous savons que les protéines sont des nutriments importants pour les êtres vivants, puisqu’elles se retrouvent dans chaque cellule de notre corps et sont à la base de toute forme de vie. Non seulement elles fournissent le matériel nécessaire à la croissance de notre corps, au développement des muscles et au renouvellement des cheveux, des ongles et de notre peau, les protéines nous défendent également contre les maladies et réparent nos tissus suite à une blessure.

Des fibres pour un intestin heureux!

Le riz sauvage est un grain entier et n’a donc pas été raffiné. Il est connu dans le monde de la santé que la synergie entre les nombreux nutriments contenus dans les grains entiers (fibres, antioxydants, vitamines et minéraux) présente des effets bénéfiques sur la santé. D’ailleurs, plusieurs études ont observé que la consommation de grains entiers serait reliée à un risque moindre de maladies cardiovasculaires, de diabète, de certains cancers et d’obésité. Un des majeurs avantages à consommer des grains entiers est pour leur contenu en fibres. Le riz sauvage est une excellente source de ce nutriment : il en contient jusqu’à six fois plus que le riz blanc et presque deux fois plus que le riz brun. Les fibres procurent plusieurs bienfaits pour la santé : elles favorisent la satiété (et, indirectement, un meilleur contrôle du poids), assurent un bon fonctionnement du système digestif, aident à réduire le taux de cholestérol sanguin et contribuent aussi à normaliser les taux de sucre dans le sang. En résumé, les fibres sont de très bons alliés à inclure quotidiennement dans son alimentation!

Du fer pour des cellules bien oxygénées

Le riz sauvage est également une bonne source de fer. Ce minéral joue le rôle très important de transporter l’oxygène aux cellules de notre corps avec l’aide des globules rouges. Fait à noter : le fer de source végétale est moins bien absorbé que le fer de source animale. Afin de contrer cet effet, il est favorable d’ajouter une source de vitamine C au même repas que votre source de fer végétal. Par exemple, vous pourriez accompagner votre riz sauvage d’un légume riche en vitamine C, comme le poivron, le brocoli ou le chou rouge ou d’un fruit au dessert, comme la goyave, la papaye, le kiwi, l’orange ou la fraise. Il est aussi conseillé d’éviter de prendre un verre de vin, de café ou de thé pendant le repas car ces boissons diminuent l’absorption du fer.

Le roi des riz… mais à quel prix?

On peut facilement constater que le riz sauvage est plus nutritif que les autres riz…on pourrait dire que c’est le roi de la jungle (si la jungle était composée seulement de riz…)! Petit bémol par contre : son coût est considérablement plus élevé que les autres riz. Petit truc pour remédier au petit bémol : mélanger ¼ de tasse de riz sauvage avec ¾ de tasse de riz brun ou blanc afin d’obtenir un riz plus nutritif, mais qui reste abordable.

EN CUISINE

Cuisson et trempage (s’il y a lieu)

Remarque : comme tout autre riz, il est conseillé de bien rincer le riz sauvage avant la cuisson! Cette étape permet d’enlever les saletés accumulées lors du voyage et d’enlever un peu d’amidon, ce qui rendra le riz moins collant.

Trempage : Le trempage du riz est peu répandu dans les cuisines nord-américaines, mais c’est en fait une étape importante. Non seulement le trempage réduit le temps de cuisson, mais il améliore également la texture du riz, permettant une cuisson homogène de l’intérieur et de l’extérieur du grain.

Cuisson : Contrairement à la majorité des riz, le riz sauvage suit le ratio 3:1, c’est-à-dire qu’il faut 3 tasses d’eau pour cuire 1 tasse de riz sauvage. Après avoir bien rincé le riz, on le place dans une casserole avec trois fois son volume d’eau (ou de bouillon), on porte à ébullition pour ensuite réduire le feu à minimum et laisser mijoter avec le couvert. Étant donné que le riz sauvage est un grain entier, sa cuisson est relativement longue, soit environ 45 à 50 minutes ou un peu moins si le riz a été trempé. Lorsque cuit, les grains devraient être fendus et montrer un cœur blanc, mais ne devraient pas être recourbés (signe qu’ils sont trop cuits). Il est prêt à déguster!

 

Conservation

Le riz sauvage se conservera environ un an dans un contenant hermétique, à l’abri de la lumière et de la chaleur.

 

Idées recettes

Le riz sauvage peut remplacer le riz blanc ou brun dans pratiquement n’importe quelle recette. Il a l’avantage d’apporter une belle couleur pourpre aux assiettes, ainsi que des bons nutriments, comme les protéines, les fibres, les vitamines du complexe B et le fer. Voici quelques idées :

  • On peut confectionner des crêpes avec du riz sauvage cuit, de la farine, des œufs et du lait.
  • On peut aussi l’utiliser pour préparer des salades froides. Par exemple, ajouter des figues, du céleri, de l’oignon et des pistaches au riz cuit, puis arroser d’une vinaigrette à la moutarde. Essayer une version asiatique en mélangeant des pruneaux, des lamelles de shiitake, des oignons verts et de la coriandre hachée avec le riz cuit et une vinaigrette composée d’huiles de noix et sésame, de jus d’orange et de sauce soya. Ou encore, préparer une salade de riz sauvage cuit, de thon émietté, d’haricots verts, de tomates séchées et d’olives, le tout servi sur un lit d’épinards et arrosé d’un filet d’huile d’olive.
  • On peut préparer un riz pilaf aux champignons : faire revenir dans l’huile de l’oignon, de l’ail et du céleri, ajouter du riz sauvage et, si désiré, du riz brun. Remuer de façon à bien enrober les grains d’huile, ajouter du bouillon de légumes ou de poulet, et mijoter une heure. Faire fondre des champignons dans du beurre ou de l’huile, les ajouter au riz avec une cuillerée de vinaigre balsamique, des pois verts et une bonne quantité de persil haché. Ou encore, essayez ce pilaf de riz sauvage aux canneberges et aux noix.
Valeur Nutritive
Nutrition Facts
Par / Serving Size100 g
Teneur
Amount
% Valeur Quotidienne
% Daly Value
Calories / Calories 357
Lipides / Fat 1.1 g2 %
Saturés / Saturated 0 g
+Trans / Trans 0 g
0 %
Cholesterol / Cholesterol 0 mg -
Sodium / Sodium 7 mg 0 %
Glucides / Carbohydrate 75 g 25 %
Fibres / Fibre 6.5 g 25 %
Sucres / Sugars 0 g -
Protéines / Protein 15 g
Vitamine A / Vitamin A 0 %
Vitamine C / Vitamin C 0 %
Calcium / Calcium 2 %
Fer / Iron 14 %

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Riz sauvage canadien bio / Organic canadian wild rice”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.